Tyler Johnson était là, un roman ownvoice, en format poche !
À la une | Nouveautés | sortie

Tyler Johnson était là, un roman ownvoice, en format poche !

Le 11 janvier 2021

Le 13 janvier sort Tyler Johnson était là, en format poche !

C’est un roman ownvoice sur la relation entre deux frères et les violences policières, complétement d’actualité.

Tyler Johnson était là

Résumé :

Au début, on était quatre. Mes meilleurs potes, mon jumeau et moi. Né dans un quartier où tout est moche, sale et criblé de balles, on s’en est plutôt bien tirés. Tyler est un gars cool et populaire. Je bosse dur pour sortir du ghetto. On peut être noir et réussir dans ce monde de blancs. En tout cas, c’est ce que je croyais. Jusqu’au jour où Tyler a disparu.

Comme le grand format, My life matters, est déjà sorti, on vous propose de découvrir ce qu’en ont pensé lecteurs.

My Life Matters

 

Avis de lecteurs :

Par AudreyT :

“Jay Coles signe ici un roman jeunesse puissant et qui sonne juste. Sous des airs de rap, de basket et d’amitiés, il nous plonge dans le quotidien violent d’un ghetto, avec ses brutalités mais aussi ses lueurs d’espoir.
Marvin est un jeune homme touchant, ballotté entre ses fragilités, ses blessures, sa haine et sa volonté d’agir. Il n’est pas seul, et c’est ce qui le sauvera de la violence qu’il éprouve pour le monde injuste dans lequel il grandit.
Un très bon roman, à mettre entre beaucoup beaucoup beaucoup de mains !!!”

 

Par LesLecturesdHatchi :

“My life matters m’a empli de larmes et de colère. Les mots de Jay Coles m’ont retournés les tripes. Ces derniers mois, j’ai enchaînées les lectures sur le sujet. Après l’épique THUG de Angie Thomas, je voulais découvrir des YA dans le même style. Des romans qui traitent sur ce sujet là. le personnage de Marvin m’a brisé en mille morceaux. Il est la personne la plus précieuse en ce monde. Il m’a également redonné un peu d’espoir dans ce monde de bruts. La violence n’est pas seulement le sujet principal de cette histoire et je vous laisserai avec grand plaisir découvrir tout cela si vous en avez l’occasion. Découvrez, lisez et relisez pour ne jamais oublier qu’il faut continuer de se battre au quotidien contre ces violences. Les mots sont parfois bien plus puissants que des gestes.”

 

Par Lire-une-passion :

“Dès les premières pages, j’ai su que ce livre allait me toucher, me bouleverser et me mettre en colère. Et ça n’a pas raté. Lire un roman sur le thème du racisme n’est jamais simple, il est vrai. Mais encore plus quand les violences policières s’y rajoutent. Car on pense, à tort, que les policiers sont là pour calmer les gens, faire régner l’ordre. Pas le contraire. Et pourtant…
À travers la voix et les yeux de Marvin, nous découvrons un monde corrompu. Un monde où les noirs sont encore parqués dans des cases qui ne devraient même plus exister. Vivre avec son temps c’est aussi accepter les différences, les gens. Ici, l’auteur dénonce des faits, utilise des mots crus, difficiles, décrit des scènes difficiles, dures à imaginer mais qui pourtant sont vraies et douloureuses.
À travers les mots de Marvin, on se met dans la peau de tous ces gens opprimés, qui ne demandent qu’une chose : être respectés et pouvoir vivre normalement et pas dans la peur constante d’être battus dans la rue pour un simple regard échangé. Une demande simple qui pourrait changer tant de choses, mais qui, pourtant, semble difficile pour certains. Nous avons beau être en 2018, cette ségrégation est pourtant toujours d’actualité.​
​En résumé, un roman fort, touchant, dur et pourtant vrai. Beaucoup trop vrai. Être dans les pensées de Marvin, qui vit au quotidien cette douleur, touche évidemment. Ou alors, nous sommes des personnes sans coeur. À votre tour, découvrez ce roman et comprenez ces gens qui n’ont rien demandé à personne, si ce n’est vivre.”

 

Par Tanja :

“Le livre est assez court et se rapproche plus de la nouvelle que du roman en tant que tel. Ce qui fait la force de ce bouquin, c’est le style de l’auteur. Il décrit tellement bien l’état de Marvin qu’on ne peut s’empêcher d’avoir le cœur en lambeau à chaque chapitre. C’est vraiment très bien écrit, la force de l’écriture de Jay Coles est indescriptible. C’est ce qui m’a le plus touchée dans My life matters. Il y a mis toutes ses tripes et ça se ressent à la lecture. Au final cet une lecture très positive.

My life matters est un roman qui va droit au cœur et qui touche son lecteur au plus profond de son coeur. J’espère d’autres de ses écrits s’il sont aussi fort émotionnellement.”

 

Alors convaincu.e ? 😉

 

Ne manquez pas la sortie de Tyler Johnson était là, mercredi !

 

A très vite,

Prenez soin de vous ❤

 

L’équipe Hachette Romans