Sœurs de cœur : un roman hivernal qui réchauffe les cœurs
À la une

Sœurs de cœur : un roman hivernal qui réchauffe les cœurs

Le 4 janvier 2019

Salla Simukka avait déjà habitué Hachette Romans aux romans hivernaux. Avec sa réécriture de Blanche Neige, Je m’appelle Lumikki, qui était un thriller sanglant et glacé. Rien à voir avec Sœurs de cœur qui, malgré la neige, est une aventure onirique qui réchauffe les coeurs.

Sœurs de cœur commence par trois citations importantes qui donnent le ton et la voie au roman. La première est tiré d’Alice au Pays des merveilles de Lewis Carrol, la deuxième du Jardin Mystérieux de F. H. Burnett et la dernière de La Reine des neiges d’Andersen.

Le livre raconte l’histoire d’Alice, 11 ans, qui suit une énigmatique libellule et tombe dans la neige qui s’est accumulée après une longue tempête de neige. Elle atterrit au le pays des sœurs – un monde magnifique et estival, plein de créatures originales et étranges. Là-bas, Alice se lie d’amitié avec Océane, une autre fillette de onze ans. Elle est également tombée dans la neige jusqu’au pays des sœurs – et, comme elles le découvrent, aucune d’elles n’est là par hasard. Elles doivent trouver la reine du pays des sœurs, afin de pouvoir mettre fin à la tempête de neige dans leur propre monde.

Sœurs de cœur reprend des thèmes bien connus des classiques de la littérature jeunesse, pour créer un conte de fées unique. Le livre donnera envie aux plus jeunes comme aux plus grands d’aller faire un tour en Finlande et qui sait, d’y rencontrer une libellule aux ailes arc en ciel. Ou bien de lire (ou relire!) les grands classiques de Carroll, Burnett et Andersen.

Le pouvoir de l’imagination et de l’amitié sont au cœur du roman. D’ailleurs, la manière dont Salla Simukka parle de la sororité, de l’amitié et du courage est particulièrement touchante. Sœurs de cœur transcende la tradition du jeune héros solitaire dans sa quête et de souligne le pouvoir de l’amitié.