Pourquoi les filles ont mal au ventre ? : portrait de Lucile de Pesloüan
À la une

Pourquoi les filles ont mal au ventre ? : portrait de Lucile de Pesloüan

Le 22 février 2019

La plume de Lucile de Pesloüan nous a hypnotisés dans J’ai mal et pourtant, ça ne se voit pas … où elle abordait le thème de la santé mentale de manière intime et inédit. Dans Pourquoi les filles ont mal au ventre ?, pour lequel elle a remporté le Prix Espiègle 2018 Bibliothèques scolaires du secondaire (12 à 17 ans),l’autrice s’attaque à un autre sujet qui lui est cher : le féminisme.

Les filles ont mal au ventre qu’on leur demande d’être des princesses dès leur plus jeune âge.  Les filles ont mal au ventre quand elles entendent « Ne pleure pas, tu n’es pas une fille. »  Les filles ont mal au ventre quand le terme « féministe » devient une insulte.

Résumé

Les filles ont mal au ventre parce que le sexisme affecte tout le monde, tous les jours, de façon évidente, subtile, simple ou complexe.
Pourquoi les filles ont mal au ventre ? est un manifeste féministe – engagé mais non enragé – qui dénonce les malaises que ressentent les femmes, de l’enfance à l’âge adulte, dans une société qui ne les ménage pas.

Un coup de cœur !

Véritable manifeste féministe, ce livre dénonce le poids des normes sociales et des discriminations
dont souffrent les femmes, depuis leur enfance jusqu’à l’âge adulte. C’est accompagnée des illustrations réalistes et percutantes de Geneviève Darling que Lucile de Pesloüan aborde avec sensibilité un sujet au cœur de l’actualité. Se succèdent des galeries de portraits hétéroclites. Des voix qui souffrent. Des voix qui dénoncent. Des voix qui s’expriment. Petites, grandes, gaies, hétérosexuelles, bisexuelles, trans, queer, racisées, blanches, immigrantes, malades, pauvres, aisées, handicapées, tristes, affirmées ou timides… Les filles vivent des situations différentes. Selon l’autrice, ces femmes ont chacune leur combat, leur force, leur richesse. Son combat à elle ? Sensibiliser aux inégalités que subissent les femmes dans le monde par le biais d’une écriture et d’illustrations sans tabou.

Avec des phrases chocs, courtes et directes, Lucile de Pesloüan se livre à un véritable exercice de style. Si les anaphores accentuent la poésie du manifeste, elles font également écho aux clichés et au malaise ambiant des femmes dans la société. L’autrice réalise avec brio une ode à la différence, un morceau de poésie engagé et percutant qui invite les adolescents et adolescentes à se questionner sur les situations de sexisme que les filles vivent au quotidien. 

Retrouvez Pourquoi les filles ont mal au ventre ? le 6 mars en librairie !