Vos avis sur Les autres peuvent bien aller se faire voir !
À la une

Vos avis sur Les autres peuvent bien aller se faire voir !

Le 8 juillet 2019

Bon, avec un titre pareil, on aurait tendance à pas venir chercher des noises à Ana Paige en lui donnant notre avis. Mais on vous rassure, votre avis sur Les autres peuvent bien aller se faire voir ! compte énormément pour l’autrice et toute l’équipe d’Hachette Romans 😉

D’ailleurs, qu’en avez-vous pensé ?

 

Livre sa vie

C’est le titre qui m’a donné envie de lire ce livre, le résumé plutôt intéressant, a fini par me convaincre.

[…] Les autres peuvent bien aller se faire voir ! est un roman adolescent plutôt prenant, l’histoire et simple et touchante. […] J’ai beaucoup aimé le fait de découvrir un sport que je ne connaissais absolument pas, entrer dans cet univers sportif inconnu, bien décrit et surtout compréhensible est vraiment agréable. J’ai aussi grandement apprécié les personnages qui nous sont présentés si on fait abstraction du comportement de Melissa dans certaines situations, Maximilien est un personnage attachant tout comme Vincent et les autres membres de l’équipe.

L’histoire en elle-même est intéressante, je l’ai lu avec envie, la plume est fluide et addictive […]. On se retrouve face à une héroïne stable, forte et pourtant qui ne veut pas s’attacher de peur d’être encore une fois abandonnée. Elle se retrouve seule face à un père un peu largué et un frère en pleine crise identitaire qui ne fréquente pas les bonnes personnes et risque de mal tourner. C’est auprès de cette équipe, de sa cousine et en écrivant son livre que Melissa va se reconstruire du mieux qu’elle peut.

Ana Paige signe ici un roman Young Adult intéressant, touchant avec un couple mignon à découvrir et une bonne trame. J’ai par contre trouvé ma lecture un peu trop linéaire, j’aurais souhaité plus de tensions et d’émotions. Mon ressenti reste positif sur ce livre car je ne me suis pas ennuyée mais je ne suis pas totalement convaincue par ce que j’ai lu.

 

_princess_titi

On va suivre l’aventure de Mélissa auprès de l’équipe “La Vendéenne” qui pratique un sport très peu connu, à peine le roman fini je suis allée voir des vidéos de ce sport. Le roman se déroule sur une période d’une saison, soit 10 mois où l’on va suivre Mélissa, Vicente, Antonin, Pierre, Nicolas, Maximilien. […] J’ai trouvé une plume envoûtante qui m’a totalement séduite. Le roman m’a suivi partout, je ne voulais pas les lâcher avant d’avoir découvert l’évolution de Mélissa, ce que cette collaboration allait lui apporter. Je ne suis pas du tout déçu de cette lecture alors même si je l’ai eu en format numérique je compte bien l’avoir dans ma bibliothèque. Donc je ne peux que vous conseiller de vous laisser succomber à cet ouvrage.

 

Les livres d’Alily et Audrey

Je m’attendais à une énième romance d’étudiante, mais je me suis retrouvée dans le milieu du sport. Dans l’univers des vestiaires et des entraînements du Rink Hockey. Et finalement, cette énième romance young adult m’a bien séduite.

Nous suivons la vie de Melissa, jeune étudiante en journalisme, qui porte tous les problèmes de sa petite famille sur ses épaules. Un jeune frère à la dérive, un père absent qui cumule les boulots pour joindre les deux bouts, et l’absence d’une mère qui les abandonnés voilà près de 6 ans. Alors lorsque sa demande de suivre l’équipe la Vendéenne de Rink Hockey pour pouvoir s’imprégner de l’ambiance de ce sport afin d’en écrire un roman, lui est accepté, son quotidien va prendre un tout autre chemin. […] Une équipe qui va petit à petit devenir presque sa nouvelle famille. Et puis il y a le beau Maximilien. Et entre eux, au début, ce n’est pas trop ça. Chacun se jauge du regard, a l’air de juger l’autre, et même de l’éviter. Mais c’est parce qu’une attirance réelle se fait ressentir dès leur premier échange de regard. […] Inutile de vous dire que la romance sera bien présente, et que les deux héros vont se rapprocher immanquablement, pour vivre une jolie romance. Ils sont tous deux particulièrement attachants.

Bref un roman young adult français, ce qui change un peu J’ai apprécié lire un récit dans un univers français qui nous parle un peu plus que celui des récits américains. Le tout bien écrit qui se lit tout seul ! Un bon roman simple, léger dans l’atmosphère du sport. Seul bémol, une fin qui nous laisse sur la faim… J’aurai aimé un épilogue un peu plus conséquent et me suis sentie frustrée en tournant la dernière page.

 

Livre est-ce de la nuit

Je vais être honnête avec vous dès le départ, ce livre fut un vrai coup de cœur ! […] Dans « Les autres peuvent bien aller se faire voir », les personnages sont terriblement attachants. Mélissa est une jeune femme d’une vingtaine d’années, étudiante à la fac. Je me suis très rapidement prise d’amitié pour son personnage. Elle est à la fois douce, gentille avec la tête sur les épaules, tout en étant bien loin d’un personnage de nonne comme on en rencontre parfois dans le young adult. On pourrait la qualifier de personne lambda, elle n’est n’y trop timide, n’y trop extravagante, elle a des préoccupations de jeune femme de son âge et de son temps, je pense donc que chacune d’entre nous pourrait se reconnaître en elle.
Maximilien, soufflant le chaud et le froid dans la même page, il est plus difficile à cerner. Mais plus il se tient à l’écart de Mélissa, plus on a envie que tous deux se rapprochent.
[…] Ce roman est bien écrit, l’auteure a un style fluide et très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé la mise en abyme qu’utilise l’auteure dans son histoire, Mélissa, elle-même jeune auteure s’apprête à publier son second roman et pour cela elle intègre le club local de rink hockey … tout comme l’a fait l’auteure avant d’écrire le roman dont je vous parle ici. […] Autre point que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman, c’est la découverte d’un sport dont j’ignorais tout, sans toutefois que cela ressemble à un documentaire. […] Ce livre, au-delà de tous les points positifs dont je viens de vous parler regorge également de passages à fort suspense. Notamment au travers des différents matchs que l’auteure nous fait vivre.
Un mot pour qualifier le dernier match : bordel. Bordel c’était fou, de l’action, du suspense, de la crainte, de la joie, de l’amusement. Tout cela en quelques lignes et pour cela je remercie et je félicite l’auteure pour son talent.

Si vous avez aimé Les autres peuvent bien aller se faire voir !, on vous recommande le premier roman d’Ana Paige, Parole d’un bad boy !