Vos avis sur Heartstopper
À la une

Vos avis sur Heartstopper

Le 6 novembre 2019

C’était avec impatience que vous attendiez de lire, Heartstopper de Alice Oseman, le premier roman graphique de Hachette Romans. Cette histoire d’amour douce et adorable ne vous a pas laissé indifférents. C’est un coup de cœur parmi les blogueuses ! Une romance abordée d’une nouvelle manière qui va vous transporter à travers des images simples et charmantes.

 

Voici donc deux avis longs et détaillés sur Heartstopper :

 

Books and Rap

C’est le livre le plus mignon que j’ai eu occasion de lire ! Dès qu’il est arrivé chez moi, je l’ai tout de suite dévoré. Et qu’elle jolie surprise. C’est un petit bonbon. Une histoire d’amour entre deux jeunes garçons qui m’a fait totalement fondre.

Qu’est-ce que c’était beau, certes un peu cliché, mais c’était tellement mignon et bien fait que ça ne m’a pas vraiment dérangé. J’ai adoré. J’ai vraiment passé un super moment. Ce roman graphique se dévore. Une fois entamé, je n’ai pas pu m’arrêter. J’avais le sourire tout du long. J’ai vraiment aimé le fait qu’ils prennent leur temps. Que Nick se remette en question, qu’il soit aussi protecteur envers Charlie. On sent qu’ils sont profondément gentils et respectueux. Une fois la dernière page tournée ça a été dur de me dire qu’il allait falloir attendre plusieurs moins avant de les retrouver. Je me suis terriblement attachée à eux.

Ajouter à la mignonnerie de l’histoire, la beauté des planches, vous ne pouvez que craquer.
Les dessins sont assez simples mais retranscrivent à merveille toutes les émotions de nos personnages. Le fait de montrer que l’on peut tomber amoureux de n’importe qui, et notamment de mettre en avant un personnage comme Nick qui s’interroge sur sa sexualité était vraiment bien fait. C’était parfait. Une histoire tout douce, tendre et lumineuse qui conviendra autant aux jeunes qu’aux adultes ! Alors, allez-vous craquer ?

 

New Kids on the Geek

J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire et ses personnages. Le style entre nouvelle graphique, bande dessinée et roman M/M s’avère délicieux. Le ton est mignon tout plein. Très touchant. J’ai été surprise par les tournures, la simplicité et la fluidité de poser les émotions mais aussi par les deux héros. J’ai fait une magnifique rencontre.

Les dessins sont simples, classiques et terriblement efficaces. Ils vont droit au but. Je ne suis pas fan de ce type de crayonnés, et pourtant, la magie d’Alice Oseman se déploie. Je me suis pris à aimer Nick et Charlie au-delà des apparences. L’autrice déploie une bulle de sensations, de premiers petits pincements, de cette magie de la découverte, du truc qui déboule dans le cœur quand nous tombons amoureux. Doux. Tendre. J’ai fondu.

Charlie m’a littéralement fait craquer. Le petit geek de service, gentil comme tout, qui a du mal à gérer le harcèlement dont il est victime après son coming out. Son cœur a souffert mais il en ressort plus fort. J’ai aimé sa personnalité, sa fraîcheur, son peps et ses étoiles dans les yeux.

Nick est un cliché sportif bien qu’au-delà de son physique, il soit généreux, captivé et sympathique à souhait. Peu importe que son ami soit homosexuel. Peu importe les moqueries. Il tient à Charlie. Il s’éveille avec lui. Leur histoire est un bonbon acidulé, plein de peps, de moments mignons. Alice Oseman pose un regard tout en tendresse sur les interrogations sur sa sexualité, sur les amours naissants et les amitiés.

En bref, Heartstopper nous plonge dans une rencontre toute en douceur et en tendresse. Deux garçons qui se découvrent, qui se cherchent. Les émois amoureux naissent sans distinction de sexe. Ils marquent le cœur de leur empreinte. Ils grandissent et se développent. Alice Oseman le démontre avec une justesse infinie. Les images possèdent un charme parfait pour aller avec les mots. Je suis curieuse de lire la suite. Je veux savoir comment les événements tournent pour Charlie et Nicholas.

 

Et bravo au milliard de personne qui ont posté leur photo d’Heartstopper sur Insta, dont voici un tout petit aperçu !

 

Si vous aimez les histoires LGBT+ telles Heartstopper, laissez vous tenter par Pourquoi pas nous et Georges, le monde et moi.