La bête du Gévaudan

La bête du Gévaudan

José Féron-Romano

4.95 €

En 1763, le Gévaudan est ravagé par la terreur : une bête mystérieuse égorge et tue femmes, enfants et vieillards. Un homme dit avoir vu la Bête : pour lui, ce ne peut être qu’un singe ou un loup-garou. Un autre prétend qu’elle a la gueule semblable à celle d’un lion. Qui croire ? Le roi en personne envoie alors son Grand Louvetier et ses soldats pour vaincre le monstre.

Paru le : 27 août 2008

Format : 12.5 x 17.8 cm

EAN : 9782013226004

EAN (ebook) : 9782013233811

Commentaires

  • lolitea4

    Publié il y a 11 ans -

    Ce livre est vraiment prenant et l’intrigue, est très bien faite.
    J’ai beaucoup aimé. Surtout quand tout le monde commence a émettre des hypothèses, sur ce que peut-être cette bête qui rôde alors que personne n’en sait rien !
    Je conseille ce livre à tout le monde, petits ou grands car il est vraiment très très bien.

  • keedie

    Publié il y a 11 ans -

    Je suis très intriguée par cette histoire, et le mythe qui s’y installe tout autour puisqu’il est vrai que des meurtres suspects ont eu lieu à une certaine période au Gévaudan. J’aime beaucoup et je recommande cette œuvre.

  • manon91250

    Publié il y a 10 ans -

    J’ai lu ce livre en 6e et je l’ai adoré, l’histoire est pleine de rebondissements, à chaque fois de nouvelles attaques… Cette année, je suis en 3e et on travaille tous les mardis avec José Féron-Romano, il nous a raconté un peu comment il avait écrit ce livre et c’est vraiment intéressant ; lire un livre et ensuite pouvoir rencontrer l’auteur, c’est vraiment bien.

  • MissMolly

    Publié il y a 10 ans -

    Je l’ai lu il y a longtemps, longtemps… J’étais petite et j’en avais fait des cauchemars ! Mais… un super livre avec des infos historiques et du suspense…

  • Harrypattenrond

    Publié il y a 10 ans -

    D’abord je dois dire que j’ai acheté ce livre pour connaitre la véritable histoire. Ce livre est bien car il est écrit comme une histoire fantastique et non comme un conte historique. L’histoire est ainsi racontée pour les jeunes.