Hate List

Hate List

Jennifer Brown , Céline Alexandre

Paru le : 22 octobre 2014

Format : 12.4 x 17.8 cm

EAN : 9782013285247

416 pages - 6.9 €

Résumé

C’est elle qui a eu l’idée de la liste, mais elle n’a jamais voulu que quelqu’un meure. Valérie est effondrée après le drame survenu à son lycée. Son petit ami Nick a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu’ils avaient écrite pour s’amuser, et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants. Puis, Nick s’est suicidé. Mais Valérie, elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu’au matin où elle se lève, et quitte sa chambre pour retourner au lycée.

Commentaires

  • HELENE

    Publié il y a 5 ans -

    J’aime les livres qui parlent des ados d’aujourd’hui sans édulcorer leur réalité. Ça me permet de garder un lien avec ma jeunesse, mais surtout de comprendre les jeunes de maintenant, et qui sait de mieux communiquer avec mon neveu et ma nièce (oui, je sais on peut rêver).

    Le petit ami de Valérie a commis une fusillade dans leur lycée, elle a été touchée pendant le massacre, mais a quand même été considérée comme complice. Le retour au lycée quelques mois après la tuerie ne se fait pas facilement…

    Le sujet des tueries dans les lycées américains est plutôt délicat, l’aborder dans un livre destiné aux ados l’est tout autant. J’étais curieuse de voir le point de vue de l’auteure. Elle a choisi de l’aborder du point de vue d’une personne proche du tueur, pas vraiment impliquée mais pas non plus innocente : sa petite amie. Valérie est une ado révoltée, en colère comme il y en a temps. Tous les ados (ou presque) ont l’impression que le monde est contre eux et les empêche d’être heureux, c’est à dire de faire ce qu’ils veulent. Dans leur processus de construction, ils ont une période où tout doit tourner autour d’eux, où tout leur paraît injuste. Valérie et Nick sont en plein dans cette période et ont l’impression que tout le monde leur en veut. Mais il y a une différence entre les deux, elle s’en sert comme défouloir, lui y croit dur comme fer.
    Les tueries sont un sujet qui m’intéresse et qui me touche, l’auteur a réussi à l’aborder sobrement, avec beaucoup de pudeur, tout en essayant de rester objective. J’ai vraiment aimer sa façon de présenter le thème. Sans vouloir l’excuser, elle a voulu nous montrer que le tueur était un être humain normal, jusqu’au moment où il perd les pédales nous exposant pourquoi il est arrivé à cette extrémité, tout ça à travers les yeux et la perception de Valérie. Elle nous dresse aussi un portrait au vitriole de cette jeunesse choyée mais tellement mal dans sa peau. Ce malaise qui a trouvé résonance en moi, mon adolescence n’ayant pas été toute rose non plus.
    Ce roman est un bilan de ce qu’il se passe dans les lycées américains, et sûrement un peu dans les nôtres aussi. Il est à mettre dans toutes les mains, les ados pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas les seuls à ressentir ces émotions, et aux adultes pour qu’ils comprennent un peu mieux leurs enfants.

    J’ai adoré ce livre qui m’a fait frémir, mais qui a tout de même gardé intacte ma confiance en la jeunesse.

  • Lili

    Publié il y a 4 ans -

    Ce livre est très intéressant puisqu’il parle de faits qui touchent malheureusement la jeunesse d’aujourd’hui. C’est un appel à la tolérance, à l ‘acceptation des autres comme de soi. Au départ je n’étais pas très attirée par ce genre de romans, mais en fin de compte je trouve qu’il fait réfléchir sur tout ce qui nous entoure et permet aussi de porter un regard sur la société de nos jours. C’est donc un roman très enrichissant que je conseille pour tous ! 🙂