Delirium – Tome 1

Lauren Oliver

Paru le : 13 mars 2013

Format : 12.6 x 17.8 cm

EAN : 9782013201018

480 pages - 7.9 €

Résumé (1)

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération de cerveau pour être immunisés. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car, depuis toujours, amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous. Vos amis, vos amours et votre avenir ?

Commentaires

  • mariemi

    Publié il y a 6 années -

    Un très bon livre pour ceux qui aime le romantisme et les histoires d’anticipation. Le début est un peu long mais quand on s’accroche, l’histoire devient rapidement entraînante et ne veux plus le lâcher !
    J’espère que le second tome sera à la hauteur du précédent !

  • Dawn

    Publié il y a 6 années -

    Ma meilleure amie Louise vient de menle rendre et elle l’a tout simplement adoré, pourtant elle n’est pas fan de romantisme.

  • rita

    Publié il y a 6 années -

    j’ai trop aimé la saga delirium, un univers nouveau, un grand bravo à lauren oliver un grand auteur!!

  • AurelieAurelie

    Publié il y a 5 années -

    Je suis completement tombé amoureuse de se livre. L’histoire est vraiment incroyable, des les 1er ligne nous sommes plongé dans un monde qui refuse de croire au bonheur qui es l’amour. Les sentiments y sont vraiment détaillé. C’est fantastique. J’ai eu l’impression d’etre lena lors de mon 1er amour, ou tout ce qui es dit a été ressenti!!! Je vais m’attaquer au 2 pour les vacances!!!

  • Naïma

    Publié il y a 5 années -

    OK. Là, il faut que je me calme. Respire, Naïma, respire. Cette histoire est incroyable. Ce livre est incroyable. Cette auteur est incroyable. Delirium est un coup en plein coeur.
    Dans le monde de Lena, l’amour est interdit : il est considéré comme une maladie et est appelé l’amor deliria nervosa. À dix-huit ans, tout le monde subit le Protocole, une opération servant à ne pas se faire contaminer par l’amour. Lena a perdu sa mère qui s’est suicidée après avoir été atteinte par la maladie et que plusieurs opérations n’aient pas marché sur elle, alors la jeune fille est décidée à ne pas finir comme sa mère. Elle approche des ses dix-huit ans, et est impatiente à l’idée de subir le Protocole. Mais sa rencontre avec Alex va tout faire changer, va la faire changer, elle, et Lena va se rendre compte que l’amour n’est pas un mal, bien au contraire.
    Au départ, je dois avouer avoir eu du mal avec Lena. En fait, c’était la bonne petite citoyenne, qui fait tout ce qu’on demande, et je ne supporte pas ce genre de choses. Autant, dans d’autres dystopies, ça ne me dérangeait mais là, au début, c’était presque un légume. Nan, je rigole. De toutes façons, peu après, elle se réveille, notamment grâce à sa meilleure amie Hana, mais aussi grâce à Alex. Après ça, je l’ai adorée.
    Hana… je l’ai adoré. Sous ses airs de gentille fille obéissante se trouve une adolescente rebelle, qui ne veut pas obéir aux règles de la société. Elle sait que l’amor deliria nervosa n’est qu’un mensonge, que l’amour est beau,et même s’il fait parfois mal, il est vrai.
    L’histoire d’amour que crée Lauren Oliver est tout simplement sublime. L’auteur décrit tellement bien les émotions des personnages qu’on à l’impression de pouvoir sentir leur contact sous nos doigts. Les moments entre Lena et Alex sont magiques, on ne peut s’empêcher de se languir qu’ils se retrouvent pour pouvoir vibrer de nouveau. Ensemble, ils forment une équipe. Ensemble, ils se révoltent. Quand on lit ces lignes, il se passe quelque chose. Un petit truc indéfinissable qui vous fait vous dire “wahou.”
    Le seul point négatif que je pourrais faire au roman serait le manque d’action. En fait, est-ce vraiment un point négatif, parce que ça m’a dérangé, mais pas trop. Aaaah, je me perds. Je pense que ce tome est plus basé sur la découverte de l’amour chez Lena et que le deuxième opus de la saga sera quant à lui rempli d’action, surtout quand on pense à la conclusion du roman…
    Les dernières pages du roman m’ont coupé le souffle, ont créé un cour-circuit dans mon cerveau, et m’ont fait exploser le coeur. Je ne savais pas comment ça se finirait, mais je savais que ça me ferait me sentir très mal, grâce aux chroniques d’autres bloggeurs. Je vous jure, cette conclusion est juste terrible. En refermant le livre, j’avais l’impression qu’un énorme vide envahissait mon être. J’ai l’air folle ? Vous serez fou vous aussi quand vous lirez les dernières ligne de Delirium. Vous aurez envie de tout casser et de courir chercher Pandemonium pour savoir la suite. Mon Dieu, cette conclusion…
    Avec Delirium, Lauren Oliver que l’amour est une des choses les plus importante au monde. Sans amour, on ne peut être heureux. Aimer et être aimé. L’amour est en chacun de nous, caché quelque part dans notre corps, dans notre coeur.

    Mon Avis sur mon blog : http://books-to-dream.skyrock.com/3198683207-Delirium-Tome-1-de-Lauren-Oliver.html

  • ^^Manon^^

    Publié il y a 5 années -

    Delirium… Un des meilleurs livres que j’ai jamais lu ! Un superbe univers avec une magnifique histoire d’amour ! J’adore <3

  • Romane

    Publié il y a 5 années -

    Que dire de ce livre ? J’ai personnellement adoré ! Plus que ça ! C’était magnifique !
    Premièrement, l’écriture est fluide, facile à lire, très agréable. Les pages défilent sans que l’on s’en rend compte.
    Ensuite, l’histoire était superbe dès le départ : le monde est bien défini, les règles sont posées. J’ai adoré le personnage d’Hana, qui, de par son côté rebelle et combatif, aurait pu être l’héroïne, mais l’auteure n’a pas choisi la facilité en prenant comme personnage principal Lena, qui elle est plutôt la fille qui suit les règles, qui accepte son futur sans trop poser de questions, mais qui va changer au fil du livre, grâce à une merveilleuse histoire d’amour. J’ai beaucoup aimé cette histoire d’amour, parce qu’elle n’est pas trop mielleuse, mais n’en reste pas moins romantique. L’histoire d’amour, mêlée à l’action assez présente de ce roman en font en gros coup de cœur. Malgré le fait que la fin est assez… inattendue ? Bref, ce n’est pas vraiment un happy end, mais cette fin à suspens, si on peut dire ça, donne facilement l’envie d’ouvrir le tome suivant ! Ah ! D’ailleurs, je l’ai déjà fait… ^^

  • Administrateur

    Publié il y a 4 années -

    Tout ce que je veux dire maintenant: C’EST LA SUITE, LA SUITE, LA SUITE!!!! 😀

  • Emilie

    Publié il y a 4 années -

    Je viens de finir de lire le livre et j’ADORE! L’histoire est vraiment bien j’ai hâte d’avoir la suite !! Peut être un petit bémol, le début est un peu long mais ce n’est pas grand chose 🙂

  • synalie

    Publié il y a 3 années -

    J’avoue avoir été un déçut par la fin que je venait venir, en faite, j’hésitais entre deux fins connu et malheureusement, c’est la fin à laquelle je m’attendais.
    Ceci dit, cette fin n’enlève rien au bon scénario du livre si je puis dire ! Une très bonne histoire que j’ai lut avec attention.
    Je me suis attaché au personnage d’Alex, bien qu’il me fasse penser à un autre personnage dans Glitch. Bref,

    Quand à Hanna, je l’ai beaucoup aimé aussi… Je m’attendais à ce qu’elle suive Léna ( vers la fin du livre ) mais paf…Rebondissement.
    Il y aussi eut ce passage vers la fin où l’on sait déjà ce qu’il va se passer. Mais le coup de la mère de Léna m’a aussi beaucoup surprit.
    Sinon, très bon livre, j’ai hâte de lire la suite et voir, si elle vaut le coup !

  • Florence

    Publié il y a 3 années -

    Delirium, ce livre est simplement parfait. Contrairement à beaucoup d’autres on a jamais envie de s’arrêter de le lire. J’ai du lire les trois premiers en moins de deux semaines ( et ce n’était pas les vacances !! ) On s’attache tellement aux personnages, il réussit tout aussi bien à nous faire monter les larmes qu’à nous faire sourire. Je vous le conseille vraiment, de plus je trouve qu’il se détache beaucoup de toutes les autres histoires fiction/romance ( que j’adore mais qui se ressemblent toutes un peu ).

  • Du même auteur