Enclave – Tome 2 – Salvation

Enclave – Tome 2 – Salvation

Ann Aguirre

Paru le : 14 août 2013

Format : 13.5 x 21.5 cm

EAN : 9782012031074

360 pages - 16 €

Résumé

La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

Commentaires

  • auriana_lazraqkhlass

    Publié il y a 6 années -

    Pas autant que moi !!! 😉 Jai adoré le 1er franchement il était super ! Et bien sur il faut tjrs attendre pour avoir la suite et on commence un nouveau livre en attendant 😀

  • Pascaline

    Publié il y a 6 années -

    Finalement, je n’ai pas pu résister et j’ai craqué pour la version Anglaise de Salvation, le tome 2 d’Enclave : Outpost. Ce que je ne regrette pas car la suite est encore meilleure !

    Trèfle, Del, Bandit et Tregan ont trouvé refuge à Salvation, une cité bien différente de Collège, l’enclave dans laquelle vivait Trèfle. Si là-bas, l’adolescente avait une place bien définie, ici, il n’en est rien. On la considère comme une gamine, pire, une fille et dans sa nouvelle ville, les gentilles femmes obéissent toutes à leurs époux. Mais Trèfle ne peut pas changer, elle ne le veut pas : elle veut se battre et protéger la population. Car à l’extérieur, les monstres préparent quelques choses : ils réfléchissent, ce qui les rend d’autant plus dangereux : ils ne foncent plus tête baissée. Pourtant, Trèfle va vite apprendre que le danger ne vient pas que de l’extérieur !
    Si vous vous souvenez bien, j’avais adoré le premier tome d’Enclave, ça avait été un coup de cœur. Et bien pour tout vous dire, Outpost (Salvation) est encore meilleur, mille fois mieux et encore plus prenant. L’histoire commence doucement. On suit Trèfle dans son nouvel environnement et j’ai franchement eu pitié d’elle. Il y a peu, elle était adulte, une chasseuse redoutable et la voilà maintenant contrainte d’aller à l’école, comme une petite fille. Salvation, c’est un peu le jour et la nuit avec Collège. Ici, pas de tunnel sombre et humide mais un petit village fortifié, avec ses jolies maisons et ses jardins bien entretenus. Et pourtant, Ann Aguirre a réussi à m’angoisser encore plus que dans le premier tome. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu peur à ce point de tourner les pages : on ne sait pas du tout à quoi s’attendre, on avance à l’aveugle. Dans ma chronique du premier tome, j’avais dit qu’il y avait finalement peu de point commun entre Enclave et Hunger Games, j’ai finalement trouvé une ressemblance : leurs auteurs n’ont aucune pitié pour leurs personnages.

    Et si j’avais déjà beaucoup d’affection pour Trèfle, Outpost n’a fait que confirmer mon coup de cœur pour cette héroïne. L’adolescente évolue et on se rend compte que deux Trèfle cohabitent : la chasseuse et la jeune fille. J’ai été touché par sa relation avec Edmund et Mme Oaks, ses parents adoptifs. On avait déjà entrevu le côté fragile de notre héroïne, dans Outpost, elle se dévoile complètement. Mais je vous rassure, Ann Aguirre n’a pas fait de ce deuxième tome une nouvelle version de la petite maison dans la prairie, avec une Trèfle qui court dans la prairie et essaie de s’intégrer. Les Monstres sont de retour, plus effrayants que jamais. D’ailleurs, on en apprend plus sur eux et sur ce qu’il s’est passé pour en arriver là.

    La plume d’Ann Aguirre est toujours aussi addictive et je dois avouer que j’ai bien eu du mal à lâcher le roman. Le stress augmente au fur et à mesure que les pages se tournent et j’ai bien cru que mon cœur allait lâcher avant la fin. Le style de l’auteur est percutant, elle va droit au but et si les personnages ont parfois eu la nausée à cause des monstres, je dois bien avouer que moi aussi.
    En lisant Outpost, je savais que je n’allais pas être déçue. J’avais tellement aimé Enclave qu’il n’était même pas imaginable que la suite ne soit pas à la hauteur de mes espérances. Je n’avais pas tort et en même temps, j’ai été véritablement surprise : Outpost surpasse Enclave de loin. Si vous avez lu Enclave, jetez-vous sur Salvation à sa sortie le 14 août, et préparez-vous à frissonner !

  • Elodie

    Publié il y a 6 années -

    Un deuxième tome tout aussi excellent que le premier ! J’ai décidément un gros coup de coeur pour cette dystopie !

    Salvation propose une autre gamme d’horreur et de romance, le tout tellement bien décrit et dosé qu’on ne peut qu’être scotché pendant la lecture. Les chapitres relativement courts s’enchainent vite et les pages se laissent tourner toutes seules.

    On retrouve Trèfle dans cette nouvelle ville, aux coutumes et mode de vie très loin de ce qu’elle a toujours connue. Un peu perdue, beaucoup mise à l’écart par le reste des habitants. On en revient à un ancien fondement basé sur une croyance religieuse, mais aussi sur la distinction des sexes, sauf que notre Trèfle n’est pas habituée à ça, et reste une chasseuse avant tout ! Ce qui cause pas mal de tracas.

    D’un autre côté, hébergée par Mme Oaks et Edmund elle découvre le sens de la famille. J’ai trouvé ces moments magnifiques, c’était tellement naïf et pur, une sensation de douceur, de protection. L’amitié évolue aussi, avec la présence de Tegan, une relation basée sur les confidences entre filles, mais aussi avec celle de Veinard, mélange de respect et d’amour paternel, j’adore ce personnage. Place également à l’amour. Un petit triangle amoureux se forme, avec Del et Bandit. Ce que j’ai apprécié dans ce trio c’est que l’auteur comme Trèfle, a déjà choisit le garçon, ce qui fait qu’on ne passe pas par des “j’aime lui, ah non en fait lui… blabla”. Se sont des moments éphémères, qui font que l’on s’attache aux relations et à ce qui les soude. Elle apprend à mettre des mots sur ses sentiments, à comprendre le fonctionnement d’un couple, elle teste, tout est nouveau, et je trouve ça touchant. Il n’y a aucune fioriture, tout est simple et du coup c’est bien plus fort.

    Malgré tout, elle a besoin d’un but dans sa vie, la couture n’est pas fait pour elle, donc quand une mission à l’extérieur des murs de Salvaton se présente, elle se porte volontaire, entrainant avec elle, Del et Bandit. On se retrouve ici fasse à un autre genre de monstres. Ils sont intelligents, calculateurs, ce qui les rend encore plus terrifiants et surtout encore plus dangereux. Plusieurs hypothèses sont racontées sur leur origine, j’ai aimé tout ces moments d’histoire, ceux directement liés aux mutants, comme ceux liés au reste du monde qui a fondé cette dystopie. On sent que l’auteur s’appuie sur des faits réels pour baser son roman, que rien n’est dit au hasard, il y a des heures de recherches pour rendre crédible chaque détails. Et ça marche.

    On ne s’ennuie pas une minute, passant des sentiments à l’action, de la douceur à l’angoisse, des hypothèses à des solutions. Une histoire fascinante et des personnages attachants. Une dystopie vraiment bien écrite et imaginée. Un grand coup de coeur !

    http://regina-falange.skyrock.com/1078779318-Enclave-tome-2-Salvation-Ann-Aguirre.html

  • HELENE

    Publié il y a 6 années -

    J’ai lu ce livre rapidement après le tome 1, j’avais très envie de retrouver Trèfle et Del après la fin de ce tome où nos héros allaient entamer une nouvelle vie bien différente de ceux à quoi ils sont habitués.

    Pour une fois je ne vous fais pas de résumé personnel pour ne pas trop vous en dévoiler sur le premier tome.

    Ma lecture fut rapide, autant parce que j’étais impatiente de connaître la suite des aventures de Trèfle et Del, autant grâce au style de l’auteur simple et vif qui ne s’encombre pas de descriptions à rallonge.

    Retrouver ces personnages auxquels je m’étais attachée m’a fait très plaisir. Les conditions sont différentes et les ados habitués à vivre dans leurs tunnels ont bien évolué, mais leur caractère reste le même.
    J’aime vraiment beaucoup trèfle, c’est une ado forte qui sait ce qu’elle veut. Elle dit qu’elle n’est pas sensible et qu’elle est une chasseuse, une tueuse… C’est vrai mais elle cache une grande sensibilité qui la pousse à ne pas vouloir blesser les autres et à s’accoutumer des habitues de Salvation. L’auteur réussi ici à créer un personnage simple et profond, bon aussi un peu têtu sur les bords, mais sans cette obstination une bonne partie du livre ne serait pas.

    L’histoire avec Del prend une tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout, que je n’ai pas trop appréciée d’ailleurs. Les découvertes faites sur les monstres sont aussi très « dérangeantes » dans la mesure où j’aurai préféré que ça soit plus facile… enfin au début, parce que l’auteur compliquant ainsi les choses éveille encore plus notre curiosité et nous donne encore plus envie de connaître la suite.

    J’ai beaucoup plus aimé ce deuxième tome que le premier et j’attends la suite avec impatience.

  • Mélanie

    Publié il y a 6 années -

    J’ai fini de le lire aujourd’hui, et il ne m’a pas déçu. Il était tout simplement génial !! Comme le premier tome. Hate de lire le troisième, malheureusement ce n’est pas pour maintenant.

  • amlie_cresson

    Publié il y a 6 années -

    J’ai adoré et je confirme, cette saga est un véritable coup de cœur ! Cette suite est peut être moins oppressante que le premier tome mais nettement plus effrayante, Trèfle et Del m’on fait trembler et leur duo est toujours aussi époustouflant, Bandit m’a agréablement surprise, Tegan aussi. Le troisième tome ne sort qu’en 2014, il va falloir être patiente…
    ma chronique :: http://www.a-lu-cine.fr/enclave-tome-2-salvation-ann-aguirre/

  • Angélique

    Publié il y a 6 années -

    gros gros coup de cœur, adoré le 1er mais ce tome est encore mieux, il nous tiens en haleine du début à la fin, les personnages ont beaucoup évolués, j’ai hâte de lire le tome 3 et de découvrir l’évolution de la relation Trèfle/Del ^^

  • Jordan

    Publié il y a 6 années -

    http://wandering-world.skyrock.com/3183081015-ENCLAVE-T-2-SALVATION.html

    Haaaaaaaaa ! Quel bonheur de dévorer un roman en moins d’une journée ! Cela faisait mille ans que ça ne m’était pas arrivé ! En même temps, j’avais le bon récit entre les mains, hein. SALVATION est un livre que j’ai vraiment beaucoup aimé ! Moi qui avais peur que ce soit seulement un “roman passerelle” entre le tome 1 et le tome 3, c’est absolument le contraire qui s’est produit ! SALVATION possède sa propre histoire, et je dois bien reconnaître qu’elle m’a pris aux tripes ! C’est un second volet bien prenant et terriblement touchant auquel nous avons affaire, et c’est carrément jouissif. ENCLAVE est une saga dystopique toute mignonne et hyper sympathique, qui mêle également action et retournements de situations inattendus avec brio, et j’adore ça !
    SALVATION nous ramène directement là où la fin du premier opus nous avait laissés. Au départ, je me dois de vous l’avouer, j’avais un peu peur de la tournure que prenaient les choses. En effet, les premiers chapitres sont consacrés aux sentiments de Trèfle sur sa nouvelle vie. Et je trouvais qu’on tournait un petit peu en rond. On sent bien qu’elle a du mal à s’adapter à sa nouvelle condition, et que peu de personnes l’ont acceptée. Du coup, je me suis dit que si l’intrigue se focalisait exclusivement sur la ville de Salvation et sur le ressenti de notre héroïne, j’allais vite m’ennuyer. Mais, bien évidemment, madame Aguirre a plus d’un tour dans son sac.
    Très rapidement, je me suis rattaché à Trèfle, et j’ai compris pourquoi je l’avais autant aimé dans le tome 1. Seigneur, qu’elle est touchante ! Bien qu’elle soit un peu naïve et innocente face à certains sujets, j’ai trouvé ces quelques défauts hyper émouvants. Ils la laisse transparaître comme une héroïne réelle et humaine, chose que j’ai énormément apprécié. De plus, nous retrouvons également en elle sa partie Chasseuse, et c’est hyper saisissant. Trèfle a beau ignorer un tas de choses sur la vie, elle sait se battre et tuer pour la survie des personnes qui l’entoure. Purée !!! J’ai complètement craqué pour sa personnalité à la fois dure et pourtant si douce. Cette dualité, sa détermination à toute épreuve, son caractère bien trempé et les failles qu’elle laisse apparaître m’ont juste coupé le souffle. J’ai tellement hâte de la retrouver !
    Ann Aguirre possède également un joli don pour décrire ses personnages secondaires. Enfin, plus ou moins secondaires, puisque Del, Tegan et Bandit sont omniprésents tout au long de notre lecture. Je les ai tous adoré ! Ils possèdent chacun leur propre personnalité et leur propre réaction vis-à-vis de l’existence de Trèfle, et j’ai trouvé ce point très intéressant. J’ai également été énormément ému par l’amitié entre Tegan et Trèfle. On sent bien que ce roman se concentre beaucoup sur les relations humaines, et c’est très agréable. Le lien qui unit Bandit et Trèfle m’a énooooooormément intrigué. Leur relation, hyper ambigüe, apporte un gros plus à l’intrigue. L’auteure a su allier action et sentiments à merveille dans SALVATION.
    S’il y a bien un protagoniste qui m’a autant marqué que Trèfle, c’est Del. OH. MY. GOD. Leur histoire d’amour m’a juste ébloui. Même si c’est une romance qui met beaucoup de temps à se mettre en place et que les deux héros apprennent encore à se découvrir, il y a quelque chose dans le lien que les unit qui m’a profondément renversé. C’est tout mignon, tout sympathique, tout nouveau pour eux. Entre tendresse, baisers cachés et petites déclarations d’amour, j’ai tout aimé dans leur couple naissant. Puis un peu de douceur dans le monde de brutes qui les entoure ne fait pas de mal. Mais ce n’est pas tout ! L’auteure ne s’arrête pas là, puisqu’elle nous brise également le cœur en rendant Del encore plus mystérieux et ténébreux que dans le premier roman. Je ne compte pas vous spoiler, mais prenez cela comme un avertissement : accrochez-vous bien, car Del vous réserve de grandes surprises ! Surtout que grâce à lui, Trèfle devient encore plus attendrissante… Haaaaaaa. Je soupire, là. Je veux encore plus de Del et de Trèfle !!!
    En-dehors du côté très humain de l’intrigue, les rebondissements sont juste extraordinaires. L’action ne s’arrête JAMAIS ! La menace des Mutants est constante. Du coup, on se sent oppressés, et c’est tellement bon ! On sait pertinemment qu’une chose énorme se prépare, et cela confère au récit une ambiance hyper lourde et hyper palpitante. Ajoutez à cela des combats incessants, des révélations imprévisibles et des morts par dizaines, et vous entrevoyez le fil conducteur de SALVATION. J’ai vraiment été très agréablement surpris par ce livre. Moi qui m’attendais à découvrir un deuxième opus mou et sans grand intérêt, j’ai été transporté dans un univers passionnant. Quel bonheur ! La conclusion de SALVATION promet une suite explosive et un final haletant ! Je suis tellement pressé d’être en 2014 pour dévorer le dernier volet de la trilogie ! Vivement l’année prochaine !
    En résumé, SALVATION est une lecture aussi bonne et aussi sensationnelle que celle d’ENCLAVE. C’est une suite parfaitement maîtrisée et hyper accrocheuse que nous découvrons, et ça fait un bien fou ! Retrouver Trèfle a été un vrai bonheur. Sa relation avec Del m’a dévasté autant qu’elle m’a envoûté, et il me tarde de voir ce que ces deux-là nous réservent dans la suite de l’histoire. Tegan et Bandit sont également deux protagonistes que j’ai adoré côtoyer. Si les relations humaines sont vraiment bien décrites, les rebondissements le sont eux aussi. L’action est omniprésente d’un bout à l’autre du récit. Jusqu’à la fin, l’auteure sait comment nous maintenir en haleine et nous donner envie de tourner encore et encore les pages de son livre. SALVATION est donc un second tome aussi palpitant qu’émouvant, qui pose les bases pour une conclusion exceptionnelle que je suis impatient d’avoir entre les mains !

  • Anne-sophie

    Publié il y a 6 années -

    C’est vraiment un livre qu’on a du mal a reposer! L histoire est super, tres prenante, émouvante! !
    Vivement le tome 3, j’ai vraiment hâte!

  • Justine

    Publié il y a 6 années -

    http://lireunepassion.blogspot.fr/2013/09/enclave-tome-2-salvation-ann-aguirre.html

    J’avais adoré le tome 1 et l’univers qu’avait créé Ann Aguirre. Bien que ce soit de la dystopie et que ce genre soit de plus en plus répandu, ce tome 1 avait su me faire vibrer, rêver, crier et l’adrénaline m’avait emportée. J’étais donc vraiment pressée de lire ce tome 2 et de savoir comment Del, Trèfle, Tegan et Bandit vont et s’en sortent.

    Nous retrouvons donc nos quatre amis deux après leur terrible aventure en dehors de l’enclave. Maintenant, ils vivent à Salvation, une ville retirée et protégée par un grand mur. Là-bas, les Monstres n’osent pas attaquer et les gens vivent à l’abri des attaques et même insouciants de ce qui se passe à l’extérieur. Tegan, après sa blessure à la cuisse, à été recueillie par le Doc Tuttle, qui prend soin d’elle, comme si c’était sa fille. Il lui apprendra plein de choses et elle n’aspire qu’à une chose : réussir à s’intégrer à cette nouvelle vie qui lui tend les bras. Pour Del, lui vit chez un homme qu’on voit très peu et que l’on n’arrive pas à apprécier, surtout avec le temps. Il lui donne toutes les tâches ingrates à faire et ne le remercie jamais. Quant à Bandit, lui aussi essaye de s’intégrer en allant à l’école, en participant aux tâches etc.

    Pour Trèfle, la vie est bien différente. Elle, c’est une chasseuse, elle a ça dans le sang. Elle a été recueillie par un vieux couple, Mr et Mme Oaks. Ils l’élèvent comme leur propre fille, lui donne tout ce qu’elle demande et cela la dérange. N’ayant pas eu l’habitude d’être traitée ainsi, Trèfle ne sait pas vraiment comment réagir. En dehors de cette maison, elle est très mal intégrée : elle n’aime pas l’école, son professeur la fait passer pour une moins que rien, ses camarades de cours se moquent d’elle, les femmes du village la regardent méchamment. Bref, autant dire qu’elle se sent exclue et elle a mal. Et nous aussi. Car l’auteur sait décrire parfaitement les sentiments que ressent la pauvre Trèfle et du coup, on a l’impression de vivre ce qu’elle vit, et ce n’est pas forcément plaisant. En plus de tout cela, Del ne lui adresse plus la parole et s’éloigne de plus en plus d’elle. Ce qui la fait souffrir, car elle se rend compte avec cet éloignement qu’il lui manque et qu’elle n’est rien sans lui.

    Si cette première partie est intéressante dans le sens où l’on voit comment ont évolué les personnages, pour moi elle était trop… lente. Je pensais qu’avec la fin du tome 1, il y aurait eu plus d’action. Mais qu’à cela ne tienne ! La seconde partie m’a énormément plu à partir du moment où nos quatre amis se retrouvent et dont vont dehors pour protéger le village ! Car oui, les Monstres sont de retour, mais pas que ! Ils sont beaucoup plus intelligents que ceux qu’ils ont déjà combattu par le passé et plus réfléchis. Ils prennent le temps de jauger leurs adversaires avant d’attaquer. Et c’est en cela que ce tome 2 est prenant. Il est prenant, addictif, intéressant, poignant et rempli de doutes, de questions, de demi-réponses. Bref, pour moi, ce tome 2 est bien meilleur que le 1.

    Ici, Anne Aguirre décrit avec encore plus de poigne ce que ressentent les personnages et surtout Trèfle. Car c’est elle qu’on suit. Sa vie, ses questions, ses choix, ses batailles, son caractère. Dans ce tome 2, elle est toujours aussi ignorante sur certaines choses et c’est encore cet aspect-là qui m’a convaincue de l’aimer et de l’apprécier tel qu’elle nous est présenté. Car des fois, sur des choses simples telles que les anniversaires, elle se pose des questions, se demande quelle est l’utilité de fêter tous les ans un anniversaire et j’ai trouvé ça tellement attendrissant que j’ai encore plus aimé sa personnalité. Car malgré le fait qu’elle soit aussi ignorante de la vie à l’extérieur, elle souhaite en apprendre le plus possible et ne se démonte pas quand elle ne comprend toujours pas un fait. Elle va jusqu’au bout des choses et c’est là qu’on voit que sa personnalité est forte. Bien sûr, à certains moments elle souffre, elle a mal, mais elle ne se plaint pas.

    En résumé, un tome 2 encore plus puissant où les sentiments sont bien présents et exacerbés au point que l’on a l’impression de faire partie du livre, de vivre avec eux, de combattre avec eux, de souffrir avec eux. Un presque coup de cœur pour moi, car si le début paraissait long de mon côté, la seconde partie à su complètement m’emporter dans le récit, au point que les 250 dernières pages (oui, OK, presque tout le roman!) ont été dévorées en moins d’une journée ! Donc, pour ceux qui ont lu le tome 1 et hésitent à se procurer le 2 (de toute façon, je ne sais pas pourquoi une personne ayant lu le 1 hésiterait à acheter la suite), jetez-vous dessus ! Parce que, honnêtement, le tome 3 promet des aventures encore plus énormes que celles vécues dans les deux premiers opus !

    Justine P.

    « — Je sais que tu es une chasseuse, reprit-il. Il est clair que tu ne vis que pour ça.
    — Alors, où est le problème ?
    — Je n’aime pas partager »

    « — Peut-être, oui. Dis-moi, c’est quoi, un anniversaire ? demandai-je.
    — C’est la date à laquelle tu es née, expliqua-t-elle, surprise par ma question. Tu fais une fête ce jour-là, et les gens t’offrent des cadeaux.
    — Mais… Pourquoi les gens t’offrent-ils des cadeaux alors que tu n’es même pas responsable de ta naissance ? m’étonnai-je.
    — Parce qu’ils t’apprécient, Trèfle. Pour te faire plaisir. »

    « Avait-il déjà embrassé une fille de l’enclave ? Honnêtement, je ne voulais pas le savoir. Et, s’il avait eu une histoire avec une fille de Salvation, il valait mieux pour elle que je ne sois pas au courant, ou je la mettrais dans un sale état. Apparemment, Trèfle l’amoureuse était aussi violente que Trèfle la Chasseuse. »

  • Samantha

    Publié il y a 6 années -

    Je viens à l’instant de finir ce 2e tome. Je l’ai trouvé super, et même beaucoup mieux réussi que le 1er. Du début à la fin j’étais complètement dans l’histoire, et ce tome m’a permis de vraiment m’attacher aux personnages. Dans ce tome, l’auteure a donné plus de profondeur aux personnages et au récit.

    On commence l’histoire deux mois après qu’elle se soit arrêtée, à Salvation. On découvre le nouveau lieu de vie de Trèfle, on en apprend sur la façon de penser de ses habitants etc… Petit à petit, on voit que tous les habitants ne sont pas forcément sympas, pourtant, je m’attache mieux à cette communauté (grâce aux personnages secondaires) qu’à celle de l’enclave, car dans l’enclave, ils étaient complètement dans le déni, alors qu’ici, ils semblent à peu près conscients de la menace.
    Il ne s’agit cependant pas d’une société idéale (ça se saurait si ça existait), elle a des lacunes, comme l’inexpérience des gardes, et une vie plus aisée que celle de Trèfle dans l’enclave.

    Parlons des personnages.

    Par rapport au 1er tome, Trèfle évolue, elle devient plus mâture et finit par accepter que sa vie a changé. J’arrivais beaucoup mieux à la comprendre, et c’est un personnage que j’apprécie beaucoup, car elle a une part de « chasseuse », celle qui fait d’elle une adversaire redoutable et qui lui permet de tuer, et une part de « fille normale », car elle a malgré tout des faiblesses, et même si elle ne veut pas le montrer, certaines choses l’affectent, et elle a même peur parfois. Ce livre m’aura également arraché quelques sourires par les maladresses et l’ignorance de Trèfle. J’apprécie le fait que ce ne soit pas une héroïne qu’il faut secourir toutes les 10 pages, et qu’elle aille elle-même à la rescousse des autres. Et elle ne s’apitoie pas sur son sort, et ça c’est juste génial pour moi, même si ça peut sembler un peu bête.

    J’ai bien aimé le personnage de Tegan aussi (GIRL POWER!).
    Au départ, j’ai eu un peu de mal, mais finalement elle se rattrape vite, on se rend compte qu’en fait elle avait juste besoin de « se remettre » des événements du 1er tome. J’ai donc fini par m’attacher à elle.

    Quant à Del, bien que j’ai trouvé son comportement un peu ridicule au début, je l’aime beaucoup (Oui j’aime tout le monde, c’est le jour des bisounours !). La façon dont il défend Trèfle (même si elle n’en a pas tellement besoin) me donne envie de l’apprécier.

    En revanche, Bandit est l’un des personnages que j’apprécie le moins.

    J’ai apprécié aussi les personnages secondaires, comme Veinard, ou Mme Oaks.

    En dehors des personnages, dans la 1ère partie je me disais qu’ils avaient du répit, que c’était chouette, que la vie était belle, etc…. Mais finalement, plus le livre avançait, plus on faisait des découvertes sur les monstres, et plus je commençais à me sentir oppressée avec Trèfle, attendant qu’un drame surgisse à chaque instant. J’étais comme elle, dans l’attente constante d’une attaque, comme si j’allais me faire attaquer avec les personnages.

    Enfin, ce que j’ai apprécié aussi, c’est qu’il n’y a pas de triangle amoureux. Ou plutôt, si il y en a un, mais dès le début, Trèfle sait qui elle aime, il n’y a pas de « Alors, je l’aime lui ou je l’aime lui ? Mais qui choisir ? Je suis tellement malheureuse de ne pas arriver à choisir ». J’apprécie donc particulièrement qu’il n’y ait pas ce genre d’interrogation (du moins pour le moment), car en général, ça a tendance à me soûler au bout d’un moment, et ça devient plombant quand ça dure trop longtemps (oui j’ai ragé en lisant Twilight xD).

    Pour finir, j’ai tellement aimé ce 2e tome que je vais avoir énormément de mal à attendre sa sortie en 2014. Ce qui est sûr, c’est que dès qu’il sortira, je me jetterai dessus !

  • Ophélie

    Publié il y a 5 années -

    Cette série est mon plus grand coup de cœur !!. J’ai vraiment hâte de pouvoir lire le 3ème tome !!. J’aime ce coté oppressant et sombre. J’aime beaucoup le fait que Trèfle soit sur d’elle et sache ce qu’elle veut !!. Je le conseil vivement !!.

  • Florie

    Publié il y a 5 années -

    Un tome 2 à la hauteur du premier ! On retrouve Trèfle toujours aussi courageuse et plus admirable que la majorité des habitants de Salvation ! Là où ces derniers sont peureux face aux mutants, elle se dévoue pour protéger une ville qui n’est même pas la sienne, elle est trop classe cette fille *.* On revoit aussi Del et Bandit : Del est adorable avec sa jalousie je trouve !
    Bref, tout aussi génial que le 1 !

  • Mélanie

    Publié il y a 5 années -

    http://story-of-books.blogspot.com/2014/05/chronique-enclave-tome-2-dann-aguirre.html

    15,5/20

    Deuxième tome de la trilogie, Salvation reprend le fil de l’histoire deux mois après les événements finaux du premier tome. Tout à changer, rien n’est plus comme avant pour nos personnages et notre curiosité est enfin partiellement satisfaite puisque nous obtenons quelqu’un es des réponses tant attendues après la fin du tome précédent. Cette nouvelle vie est beaucoup trop différente et ne convient pas à nos personnages qui se sentent inutiles et seuls. Une certaine distance s’est créée entre nos personnages et on sent que ce deuxième tome va être riche en découvertes, nouveautés, rebondissements et très certainement en action, alors sera-t-il à la hauteur du premier tome?

    Dès le début du roman, l’auteur place habilement quelques éléments du tome précédent dans le récit afin de nous aider à nous replonger pleinement dans l’univers, tout en nous donnant quelques éléments de réponse à nos très multiples questions laissées en suspens à la fin du premier tome. Quelques révélations étonnantes sont faites concernant l’Enclave, l’auteur nous démontre qu’elle en a encore sous le coude, que son univers est bien plus complexe que nous ne pouvons le penser et qu’elle n’hésitera pas à nous surprendre encore plus dans ce tome. J’ai adoré cet aspect du roman et de l’univers, cette capacité que possède l’auteur de constamment se renouveler, de nous livrer un roman aussi bon que le précédent, car oui il est le digne successeur du premier tome, tout en approfondissant toujours plus son univers. Ann Aguirre réussi à nous rendre totalement accro à sa trilogie grâce aux bribes d’informations dont elle jalonne le récit, tout en maîtrisant totalement parfaitement chaque petite révélation pour ne pas en dire trop et c’est exactement ce qui marche avec moi, me faire chercher, réfléchir à ce que pourrait être la suite de l’histoire, comment l’auteur va faire évoluer son récit, et surtout, quand aurais-je enfin les réponses à mes questions.

    L’auteur possède une plume très fluide, simple et addictive, le mélange parfait pour faire de ses romans de véritables page-turner, les pages se tournent toutes seules tellement le roman dans son ensemble est rapide et simple à lire, tout en étant tout simplement passionnant. J’ai trouvé l’écriture de l’auteur encore plus délicieuse que dans le premier tome, avec un peu plus de recherche et de justesse dans le vocabulaire employé, de fait, elle fait passer plus d’émotions plutôt bien réussies et avec un panel assez large: amour, haine et peur sont au rendez-vous et font palpiter le lecteur. Une écriture jeunesse/young adult qui atteint néanmoins son objectif: j’ai été incapable de décrocher du roman sans être gênée dans ma lecture par une écriture qui aurait vite pu basculer dans le trop simple. Un bon point de ce côté là.

    Nos personnages tentent donc de se faire une place dans une société qui n’est pas la leur, tentent de comprendre les différents mœurs et de se faire accepter tout en se rendant utiles, tâche rendue ardue par la condition de femme de Trèfle qui doit donc faire face à des détracteurs déterminés. Néanmoins, nos personnages trouvent vite une nouvelle occupation et l’action repart sur les chapeaux de roue et ne s’arrête à aucun moment dans le récit. J’était vraiment très impatiente de savoir enfin ce qu’il allait se passer dans la suite du roman, d’enfin obtenir des réponses à mes questions. J’étais très triste de voir les personnages s’éloigner, j’avais très peur de la façon dont l’auteur allait progresser dans son histoire et au final j’ai été comblée par de nombreux aspects. Tout d’abord, les sentiments sont mieux décrits et plus approfondis par l’auteur et m’ont beaucoup plus atteints que ceux du premier tome. De plus, Ann Aguirre possède toujours la même facilité à nous introduire dans son univers, à intriguer le lecteur et à créer énormément d’impatience concernant la suite des événements, elle ne donne que de petites informations et j’ai vraiment apprécié sa façon de conduire son récit, en menant le lecteur par le bout du nez, sans lui en faire savoir plus que ce qu’elle a décidé que le lecteur pouvait savoir. Elle nous embarque dans son roman et à aucun roman je n’ai soupçonné la suite des événements.

    L’action est toujours aussi palpitante, les révélations et découvertes sont tout autant étonnantes et intrigantes que terrifiantes. Il est tout simplement impossible de lâcher ce roman car l’action s’enchaîne à un rythme hallucinant, je n’ai pas eu le temps de souffler et encore moins de m’ennuyer. En effet, une lourde menace pèse sur nos personnages et sur Salvation ainsi que sur l’humanité dans son ensemble. Beaucoup de nouvelles questions sont soulevées dans ce tome par les nouveaux personnages et des bribes d’informations qui intriguent et rendent toujours plus accro au récit. On observe beaucoup de changements chez les Monstres, leur caractère change, leur façon d’agir et d’évoluer entre eux aussi et les Monstres ne sont pas la seule source de problèmes et de conflits, en effet, de nombreux conflits personnels sociaux, politiques et militaires ponctuent notre lecture. Néanmoins, on en apprend de plus en plus au sujet des Monstres, qui sont au centre de toutes les attentions et font frissonner les personnages et le lecteur, et chaque révélation engendre énormément de questions, elles aussi en suspens, et c’est avec impatience et beaucoup de curiosité que se déroule la lecture de ce deuxième tome.

    Au niveau des personnages, Trèfle évolue beaucoup dans ce deuxième tome, elle mûrit, apprend à penser par elle-même sans se soucier de l’opinion commune et c’est une évolution que j’ai adoré, celle-ci m’a permise de m’attacher encore plus à Trèfle. Del évolue aussi beaucoup dans ce tome, mais j’ai ressenti plus de distance vis-à-vis de lui que dans le tome précédent. Son comportement, bien que compréhensible, m’a déplu et gênée, néanmoins il reste il personnage que j’adore et j’espère le “retrouver” comme avant dans le dernier tome. J’aime toujours autant Tegan et Bandit qui prennent plus de place dans le récit dans ce tome et qui deviennent des personnages à part entière sur lesquels l’auteur s’attarde plus. On s’attache aussi aux nouveaux personnages tels que Mme Oaks et Edmund ainsi que Veinard par exemple, ils ont un véritable rôle dans l’évolution du récit et du caractère de Trèfle. Les relations entre les différents personnages sont très bien décrites et touchantes. Le couple Trèfle/Del est toujours aussi attachant et charmant et leur relation toujours aussi attendrissante et passionnante. Néanmoins, point noir au récit, qui je l’espère sera vite résolu, l’auteur met en place un “triangle amoureux” qui m’a énormément frustrée pour les personnages, de plus je déteste les triangles amoureux qui ont le don de m’irriter au plus au point et celui-ci n’a pas fait exception. Heureusement, celui-ci n’est pas l’élément principal du récit et n’a donc pas trop entravé ma lecture.

    La fin est encore une fois abrupte et très intrigante concernant la suite de l’histoire, de nombreuses questions sont encore en suspens et la fin ne laisse aucune idée sur ce qu’il va se produire dans le dernier tome. Cette fin est très frustrante, dans le bon sens du terme, tant au niveau des personnages que de l’intrigue, je me poses énormément de question et, surtout, je me demande comment l’auteur va pouvoir se renouveler dans son récit et comment elle va clôturer sa série. En tout cas, tout cela promet un très bon dernier tome et certainement un dénouement riche en action et révélations.

    Les +: l’univers, le style d’écriture de l’auteur, les nombreuses questions posées par le récit, l’action, les rebondissements, etc…
    Les -: le triangle amoureux frustrant

    Un bonne suite, à la hauteur du précédent, qui corrige même quelques défauts. Un récit plus approfondi dans sa globalité: l’action, les relations entre les personnages, les sentiments ainsi que les nombreux rebondissements et révélations sont plus recherchés et mieux maitrisés. Les personnages sont toujours aussi attachant, la tension est à son comble et le troisième et ultime tome s’annonce très riche en révélations.
    Je suis très pressée de connaître enfin la conclusion de cette série et les réponses à mes questions, tout en appréhendant énormément le dénouement de l’histoire et de quitter ses personnages.
    Vraiment une bonne série jeunesse/young adult qui se lit très vite et que j’ai trouvé rafraîchissante par la fluidité de la lecture, et que je vous recommande.

  • Du même auteur