Nos Futurs – les finalistes
À la une

Nos Futurs – les finalistes

Le 25 mai 2020

Aujourd’hui c’est enfin l’heure de l’annonce des finalistes du concours d’écriture Nos Futurs ! Jusqu’au 15 mars vous pouviez envoyer vos textes pour participer au concours, cinq textes ont ensuite été présélectionnés et ont été soumis à vos votes pour désigner les finalistes. Maintenant, c’est l’heure de la délibération et de l’annonce des trois finalistes de Nos Futurs 😉

Vous pouviez voter parmi nos cinq pré-sélectionnés et ce sont ces trois titres qui ont remportés vos faveurs :

 

La rue qui nous sépare de Yaëlle M. :

Noémia a dix-neuf ans, Tristan en a vingt-et-un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c’est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société ; entre eux, il y a la rue… qui pourrait se révéler difficile à traverser.

 

La parole des étoiles de writing_live :

Ils sont quatre. Quatre voix silencieuses. Thalia, Ethan, Charlotte, Julian. Mais il y a ces voix criardes dans leur tête qui leur disent de partir. Ce groupe de parole qu’on leur impose et cette règle, cette unique consigne pour se détourner des ténèbres : fais changer les choses. Cette fois, ils n’ont pas d’autre choix que d’élever la voix. De crier pour se faire entendre et surtout, d’apprendre que même les plus petites étoiles parviennent à briller dans l’obscurité.

 

Les filles confettis de Louise Carmin :

Madeleine et Clémence aiment les vieux films et les dictionnaires, rêvent de voyage, de liberté et de grandes épopées amoureuses. Amies depuis l’enfance, elles ne connaissent rien d’autre que les champs brûlés de la Champagne-Ardenne, son musée Napoléon, ses Leclerc et ses bars PMU. Surtout, Madeleine et Clémence ne veulent pas finir comme leurs mères ; hystérique à tendance érotomane pour la première, accro aux anxiolytiques et aux émissions de Sabatier pour la seconde. Pressées de quitter leur village de 58 habitants, elles s’envolent à Londres. Leur objectif : s’émanciper à tous prix et si possible avec une robe Givenchy à la clef. Pas facile cela dit, quand on est au pair et qu’on vous prend pour une serpillère. Engagées ? Madeleine et Clémence le sont. Dans leur amour pour Audrey Hepburn, leur héroïne ultime, et dans leur fâcheuse tendance à ne pas assumer leurs responsabilités ! Les filles confettis, ce sont Madeleine, Clémence, mais ce sont aussi toutes les filles qui doivent apprendre à s’émanciper de rêves désuets tels qu’on nous les rabâche sur un écran seize-neuvième.

 

A présent c’est au tour du jury, composé de l’équipe Hachette Romans, nos partenaires Jam et Lecture Jeune et bien sûr Laurène Reussard et Misterkev de choisir la grande gagnante du concours Nos futurs.

L’annonce sera faite en live sur notre compte Instagram dans moins d’un mois, on vous tient au courant !