C’est la journée de l’amitié !
À la une

C’est la journée de l’amitié !

Le 30 juillet 2018

Aujourd’hui, lundi 30 juillet, c’est la journée internationale de l’amitié ! L’occasion de se pencher sur de célèbres amitiés… littéraires !


  • L’amitié à toute épreuve

Ils se connaissent depuis le CM2 et sont inséparables depuis. Il peut compter sur ses deux sœurs et ses parents attentionnés, elle est fille unique d’une jeune mère célibataire un peu débordée. Il dévore les Oreo comme personne, elle ne jure que par le Coca. Il fait partie de la troupe de théâtre, elle joue de la batterie dans un groupe de rock. Il est sincère et romantique, elle est cynique et désabusée. Il s’agit bien sûr de Simon Spier et Leah Burke, les héros de Love, Simon et Leah à Contretemps !

Leah et Simon, c’est ce duo attachant qui se comprend sans même se parler et qui surmonte tous les obstacles. Leur amitié connaît des hauts et des bas, certes, mais elle retrouve toujours son intensité grâce à des conversations sincères et à un soutien sans faille l’un pour l’autre !


  • Amis ou ennemis ? 

Loin de l’amitié fusionnelle qui lie Simon et Leah, voire même à l’exact opposé, il y a Cassandre et Alden, les fameux Colocs du roman de Sarah Morant.

Ce serait un euphémisme de dire que leur relation ne démarre pas du bon pied ! En même temps, est-ce si surprenant quand on a un mode de vie à mille lieues de celui de son coloc ? C’est simple : Cassandre est la pire des flemmardes et refuse de faire la moindre ménagère, quand Alden est plutôt du genre sérieux et ordonné. Il invite ses amis à l’improviste ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Il rêve d’avoir son propre atelier de peinture, elle économise pour acheter un billard. Il est artiste, elle étudie le droit.

Mais pour cohabiter pendant une année, ils vont bien devoir se supporter, puis apprendre s’apprivoiser… Jusqu’à la naissance d’une véritable amitié ?


  • La bande de potes

L’amitié, ça ne se vit pas forcément à deux ! Et ce ne sont pas Alie, Léa, Mazo, Beverly, Solal et Louis qui diront le contraire.

Ces six amis sont inséparables depuis la 6ème. Dans 6 potes en 3ème, ils doivent faire face à leurs premières difficultés : non seulement ils ne sont plus tous dans la même classe, mais chacun connaît de gros changements dans sa vie personnelle ! Amour, amitié, divorce des parents, déménagement… Autant de sujets qui occupent leurs pensées et leurs conversations. Puis les conversations changent, les amis grandissent et on les retrouve avec plaisir dans 6 potes en 2nde et 6 potes pour toujours. Entre les études supérieures, l’éloignement et les différences, notre bande restera-t-elle aussi soudée ?


  • L’amitié inattendue

Et si on parlait d’une amitié à venir ? Une amitié que vous ne pouvez pas encore connaître, mais qui ne vous laissera pas indifférent. Trois personnalités, trois destins.

Freya est une « chanteuse née  ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit. Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il ?
Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de « dégager de sa vie, connard ». Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner ?
Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père. Finie, leur « fraternité à deux ».

Un pont, un pas en arrière,  une chute : trois destins se percutent. Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.

Une amitié que rien ne prédestinait et que vous pourrez découvrir le 29 août dans Ce que nous avons perdu de Gayle Forman !