Aller à la barre d’outils

Lecture Academy

Les Elus (anciennement Amalia James) Besoin d'avis svp :)

Ce sujet a 11 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Avatar de Marie-Elise. Marie-Elise., Il y a 3 années, 2 mois.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Articles
  • #242494 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    (Les) Élus

    Prologue:

    Nous sommes le quinze Juin, il est minuit moins dix, dans un peu plus d’un quart d’heure j’aurai dix huit ans. La majorité tant attendue pour certains, un jour quelconque pour d’autres. Je fais partie de la première catégorie mais pas pour les mêmes raisons que les adolescents qui sont dans mon cas. Je n’ai que faire de pouvoir boire sans être hors la loi, de passer le permis ou autres choses qui deviennent accessibles dés cet âge. Personnellement je veux juste que mes parents me parlent en détails de l’endroit où je vais aller passer un an et dans lequel je vais apprendre à me servir de mes dons.
    Oui, je ne suis pas comme tout les ados de mon âge, je suis spéciale et pour moi la majorité signifie obtenir l’héritage que chaque enfants de la famille reçoit depuis des générations et des générations.
    Depuis dix ans j’attends avec impatience ce jour, c’est ma mère qui m’a parlé de ce mystérieux «cadeau» de famille. Je n’ai jamais oublié ce qu’elle m’a dit ce soir là, quand ma sœur est partie dans ce fameux camp:

    «Toi aussi tu iras là-bas un jour ma chérie. Lorsque tu auras dix-huit ans, la vie te fera le même merveilleux don que celui qu’elle a fait à Lise et à moi avant elle.. Mais tu connaîtras notre histoire quand l’heure sera venue.»

     
    Après ça elle m’a embrassé sur le front et m’a envoyée au lit. Et aujourd’hui le moment tant attendu est arrivé, j’ai terriblement hâte. 

    Signaler un abus
    #242510 //
    Avatar de hanna
    hanna
    Membre

    Hello ♥ J’aime beaucoup ! Bon, c’est vrai qu’il y a beaucoup d’histoires dans lesquelles c’est une ou un élu avec des pouvoirs ou un don mais bon, faut voir 😉 J’ai juste relevé quelques fautes :

    dés : (dès)

    tout : (tous)

    soir là : (soir-là) 

    Voilà, bisous Hanna ♥♥

    Signaler un abus
    #242663 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Merci beaucoup pour ces corrections Hanna, je vais les corriger tout de suite et j’espère que mon histoire se différenciera de ce qu’on peut voir ailleurs :)

    Signaler un abus
    #242728 //
    Avatar de Julie
    Julie
    Membre

    Te revoilà ! Je suis contente de pouvoir re découvrir ton histoire 😀 J’ai hate de lire la suite et comparer avec ce que je sais déjà !

    Signaler un abus
    #242864 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Oui me revoilà enfin !

    Je suis contente de pouvoir vous la faire partager de nouveau.

    Tu verras que j’ai totalement refait mon chapitre un ainsi que des passages de presque tout les autres, rajouter, supprimer et développer pas mal de choses aussi :)

     

    Au fait, tant que j’y suis: j’adore toujours autant ton histoire et je continu de la lire grâce aux mails que je reçoit mais je ne peux pas commenter depuis mon téléphone et une fois sur l’ordinateur j’oublis complètement. Donc voilà, je suis toujours présente même en étant invisible 😉

    Signaler un abus
    #242866 //
    Avatar de Zahra
    Zahra
    Membre

    j’aime bien le fait que tu recommence.Puis’que je voulais lire ta fiction mais tu étais déjà trop avancé pour que je commence.

    Signaler un abus
    #242867 //
    Avatar de lilou67
    lilou67
    Membre

    Oui!!!!! J’aime bien les gens qui recommence! Comme ca , si je n’ai pas pu suivre et ben en fait….. Je peux!

    Signaler un abus
    #243317 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Eheh :) Tu m’en vois ravie lilou ^^

    Signaler un abus
    #243318 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Merci à toi aussi Zahra :)

    Signaler un abus
    #245183 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Voici enfin le chapitre un, j’attends vos avis avec impatience

     
    Chapitre un:
    Héritage

    Le dessert touche à sa fin, je suis excitée comme une puce à l’idée d’enfin pouvoir connaître l’histoire de ma famille. Seulement, et malheureusement, je dois attendre mes cousins et leur parents car ils doivent, eux aussi, impérativement être la, normalement ils doivent arriver en milieu d’après-midi.
    Pour patienter je monte dans ma chambre finir de préparer ma valise, ou plutôt mes valises. Malgré tous mes efforts je ne suis pas parvenue à tout faire rentrer dans un seul et même sac. Je ne suis pas une grande férue de shopping ou de vêtements en général mais je suis quelqu’un de très frileux et les pulls ça prend de la place. Alors que je me relève plutôt brusquement, à l’entente de la porte d’entrée qui claque, je suis prise de vertiges et de bouffées de chaleur. J’ai tout juste le temps de crier «Maman !» que je me sens défaillir et tomber. Tout est confus après ça, j’ai l’impression de brûler de l’intérieur, j’ai envie de hurler mais je n’y arrive pas. Aucun son ne veut sortir de ma bouche, c’est horrible.. Je sens une main se poser sur mon front, puis quelque chose de froid, à ce moment là la chaleur devient encore plus forte; comme si je me retrouvais plongée dans un volcan en fusion. Je me tord dans tout les sens, en sueur et puis je me met à crier tellement fort que j’en oublis la douleur un instant. Après ça je me calme peu à peu, ma chaleur corporelle revient à la normale. J’essaye, avec difficulté, d’ouvrir les yeux. La lumière m’aveugle tant que je les referment aussitôt, je retente ma chance quelques minutes plus tard et retrouve mes esprits tout doucement. Bizarrement j’ai l’étrange impression de ne pas être dans mon corps, de ne pas être moi. C’est terriblement frustrant. 
    Mes parents sont accroupis à côté de moi, une mine inquiète peinte sur le visage. Je veux me relever mais mon bras gauche lâche et je retombe sur le sol.

    «Doucement ma chérie, tu es restée presque vingt minutes inconsciente il te faut du temps pour récupérer, me dit ma mère avec douceur
    -Que s’est-il passé ? répond-je perdue
    -Tu as dû faire un malaise, nous t’avons entendu crier et lorsque nous sommes arrivés tu étais sur le sol et puis tu t’es mise à briller en hurlant, m’apprend mon père
    -Et quand tout a cessé tu as changé, tes cheveux sont plus clair, plus blonds, ta peau est plus blanche, tu yeux plus foncés et ils sont presque violets au soleil ! Un tatouage est apparu sur ton poignet, ajoute ma mère
    -J’ai eu l’impression de brûler de l’intérieur ! C’était horrible maman … dis-je presque les larmes aux yeux avant de regarder mon bras intriguée.»

    Je n’ai rien vu tout d’abord puis un chaton est apparu, gambadant gaiement sur mon autour de mon poignet. Un cri de surprise m’échappe et je montre le petit animal à ma mère. Ce dernier a bougé et s’est roulé en boule dans un coin, apeuré.
    Quel marque étrange… et puis pourquoi un chat ? Et pourquoi ce.. cette… ce truc bizarre m’arrive à moi ? Ça ne présage rien de bon à mon avis. Mais je ne dis rien et sourit à mes parents tout en me levant. Une fois qu’ils ce sont assurés que je vais bien nous redescendons pour aller voir mes grands-parents et mes oncles et tantes.

    J’explique à tout le monde ce qui vient de se passer pour ne pas les inquiéter, sauf que j’aperçois un éclair de panique passer dans les yeux de ma grand-mère maternelle lorsque je parle du changement physique et des hurlements ainsi que de la sensation de brûlure. Elle me demande de m’approcher avant de m’examiner sous toute les coutures.

    «Hm.. changement physique, tatouage … ce n’est rien ma chérie, tes pouvoirs sont juste en train de se manifester, m’assure t-elle
    -Mais c’était très douloureux mamie ! Lui dis-je
    -Tu es simplement très puissant, la preuve avec cette marque.. Tu as une affinité avec les félins et plus particulièrement avec les chats mais je suppose que tu l’as compris toute seule. C’est bien, très bien.. dit-elle pensive
    -Si tu le dit, alors je te crois, je répond en lui embrassant le front avant de m’assoir, maintenant je veux tout savoir sur le camp, l’histoire de la famille… tout !»

    Nous nous asseyons tous autour de la grande table pour que tout le monde nous explique, à moi et mes deux cousins, nos racines et ce que nous sommes.
    Mon grand-père paternel commence à parler de nos origines pendant que je me met dans une position confortable pour l’écouter.

    «Pour ma part je vais vous racontez l’histoire de ma famille. La ligné Tonnend a vu le jour en 1645. Mais à vrai dire je ne connais pas grand chose de ses débuts dans l’univers de la magie. Par contre j’en sais un peu plus sur ce qui se passe à partir du dix-neuvième siècle jusqu’à maintenant. Depuis 1810 nos ancêtres siègent à la Grand Assemblée, c’est un groupe qui décide des règles de la magie, de ce que nous risquons si nous les enfreignons, il détermine la puissance des famille en fonction de leurs pouvoirs. Il organise des réunions et des formations pour les novices et est à l’origine du camp aussi.
    -Et nous nous sommes puissant ? Demande mon cousin
    -Moyennement, reprend mon grand-père, mais ce n’est pas important sauf pour ceux qui sont avide de reconnaissance grâce à elle. Vous en apprendrez plus au camp car je ne saurai vous expliquez tout ça en détails.
    -Moi je pense pouvoir vous éclairez un peu plus, dit ma grand-mère paternelle, ma famille n’est pas l’une des «Grandes», une famille fondatrice, mais nous n’en sommes pas moins connu dans le monde parce que nous utilisons nos pouvoirs à bonne essieux. Faites bon usage de vos dons, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner les enfants
    -Merci grand-maman, lui répond-je, et vous ? Dis-je en me tournant du côté maternel de la table
    -Notre histoire est à la fois longue et courte, commence ma mamie
    -Je dirai simple plutôt, la coupe mon grand-père
    -Oui si tu veux, reprend t-elle, les Castilac sont une des familles fondatrices de la Grande Assemblée, de la magie à proprement parler et de ses règles. Nous y siégeons depuis la nuit des temps et jusqu’à ce que nous ayons des descendants nous continuerons.
    -Ça veut dire qu’à ta mort mamie ça sera maman qui prendra le relai et ensuite Lise ?
    -Oui, c’est exactement ça ma puce, si Lise ne veut pas ça sera toi. Normalement ce sont les premiers enfants des membres qui prennent leur place, mais s’ils ne veulent pas les seconds le font et ainsi de suite et s’il n’y en a plus ce sont les cousins qui perpétuent la chose. Je reviendrais la dessus plus tard car nous nous éloignons du sujet. Comme je te le disais notre famille est l’une des plus puissantes et les plus reconnues, tu as de la puissance dans le sang et les gènes et tu dois y faire honneur Amalia, et vous aussi Holly et Tyler.
    -Maman ! S’exclament ma mère et sa sœur, ça ne va pas enfin, qu’est ce qui te prend de lui dire ça
    -Quoi !? Elle vient d’une grande lignée, il faut qu’elle en soit consciente, répond ma grand-mère le plus naturellement du monde
    -Mais on s’en fiche de ça ! Ce n’est qu’une enfant, une débutante, de plus elle ne porte même pas votre nom de famille ! S’exclame grand-maman, il faut se réveiller, la vieille école n’a plus de place au jour d’aujourd’hui, la gloire n’a plus aucune important, chacun est comme il est.
    -Vous n’êtes pas de sang noble, vous ne pouvez pas comprendre, répond mon grand-père maternelle avec un regard dédaigneux envers ma famille paternelle
    -N’importe quoi ! Nous sommes d’aussi grands sorciers que vous et maîtrisons parfaitement nos pouvoirs et c’est tout ce qui compte. Vous êtes obnubilés par ce que l’on pense de vous et c’est ce qui causera votre perte. À force de ne voir que soit on se retrouve tout seul, puissant et plein d’honneur certes, mais seul.
    -Je ne vous permet pas de me manquer de respect de cette façon et devant mes enfants et petits-enfants qui plus est ! Crie ma mamie maternelle en se levant brusquement
    -C’est vous qui avez commencer ma chère, rétorque grand-maman calmement, et je pense simplement à ma petite-fille ainsi qu’aux deux autres petits parce que si vous les traitez de la même façon je les plaints. »

    À côté de moi Holly et Tyler se font tout petits tandis que la rage monte en moi, de plus en plus forte. Je sais qu’il y a toujours eu des tensions entre mes deux familles mais pas à ce point.. Je suis choquée et outrée, du comportement de mes grands-parents maternels. La colère progresse en moi, je bouillonne de l’intérieur et tout mon corps tremble. J’essaye, en vain, de me calmer pendant que grand-maman et grand-papa continuent de se prendre des piques à propos de leurs origines. Mes parents et ma tante tentent de calmer mes grands-parents maternels, mais en rouges comme ils sont les parents de ma mère pourraient tous nous envoyer dans le décor et je pense que tout le monde veut éviter ça. Nous nous taisons tous mais lorsque j’aperçois une boule d’énergie dans la main de ma mamie la panique prend et le dessus. Je sors de mes gonds et laisse la rage et l’énervement m’envahir

    «Stop ! Hurle-je en me levant tandis qu’une onde de chaleur me parcourt.»

    C’est à ce moment précis que une grande partie des objets en verres présents dans la pièce explosent.
    Tout le monde se fige, stupéfaits de ce que je viens de faire, le temps qu’ils reprennent leurs esprit ils ce sont tous rassit. Moi je tremble, de tout mon corps, je suis complètement apeurée, surprise, choquée. Je n’en reviens pas, par la seule force de ma colère j’ai fais exploser une vingtaine de verres. Je lance un regard paniqué à toute la tablé. Pour seule réponse mes grands-parents maternels se lèvent en déclarant qu’ils n’ont plus rien à faire ici et disparaissent.

    Exténuée et vidé de toutes mes forces je me laisse tomber sur ma chaise.

    «Maman ne s’est pas arrangé avec l’âge, déclare ma tante, je suis désolée monsieur et madame Tonnend, et je m’excuse auprès de vous aussi les enfants
    -Vos grands-parents sont des idiots et sont surtout très égoïstes. Ils ne pensent qu’à leur blason doré et veulent être connus, admirés et même craints… ajoute ma mère
    -Ce n’est pas grave, ne vous en faite pas nous avons l’habitude maintenant… répond grand-maman, alors où en étions nous ? Questionne t-elle pour changer de sujet, qu’est-ce que vous voulez savoir.»

    Mes cousins en moi échangeons un bref regard avant de nous exclamé à l’unisson «le camp !».
    Grand-papa nous explique alors que ce dernier change tout les ans, mais que généralement c’est un endroit très grand, souvent au cœur de la nature ou dans un endroit quelque peu retiré de la civilisation et qu’il y a un très grand confort.
    Ensuite c’est au tour de mon père de nous parler de son fonctionnement et du déroulement de notre année.

    «C’est un établissement normal, il y a un directeur ou une directrice et à la place des professeurs ce sont des entraîneurs. Leur nombre varie en fonction du nombre de sorciers présents au camp. Généralement c’est un grand bâtiments ou de petits chalets s’il se situe en montagne, un internat je pense, il y aura des horaires fixe comme à l’école, pour le repas par exemple mais je doute qu’il y en ai pour le coucher car vous êtes responsable de vous. Vous n’êtes pas toujours forcés d’aller manger avec les autres si vous ne le voulez pas, à moins que le directeur soit tyrannique et à cheval sur les principes. Mais je vous rassure c’est très rare et le dernier doit remonter à une quarantaine d’années voir cinquante.
    -La vieille école quoi, dit ma grand-mère en nous souriant, notre temps à nous, ajoute t-elle en regardant mon grand-père
    -Si je me souviens bien vous êtes évalués tout les mois pour que les entraîneurs fassent une estimation de vos progrès, de votre niveau aussi. Mais attention, ce n’est pas une école à proprement parler et vous n’êtes pas notés, on observe juste l’évolution de vos pouvoirs, ajoute ma mère.»

    Nous les écoutons pendant presque une heure, je suis surexcitée à l’idée d’aller là-bas et je pense que mes cousins sont dans le même cas que moi. En effet, Holly a un sourire béa aux lèvres et Tyler… il ne tient pas en place.

    «Je crois que nous avons fait le tour, conclu ma tante lorsque nous finissons de poser nos questions
    -Il est déjà dix-huit heure et le camp n’est pas tout près alors vous devriez aller vous reposer, dit mon oncle
    -Il est à combien de temps à peu près, je demande
    -Environ deux heures et demi, voir trois heures si je ne m’abuse, répond mon père
    -Vous allez venir nous voir ? Questionne Holly
    -À chaque vacances si le travail nous le permet, répond sa mère en souriant.»

    Après cette discussion je fais un câlin à mes parents, comme chaque fois que je monte me coucher ou que je m’en vais, et nous montons à l’étage avec mes cousins. Nous parlons du camp, j’ai tellement hâte d’y être, de découvrir mes pouvoirs et d’en apprendre plus sur cette fameuse affinité avec les félins.. Je n’ai pas tout compris à ce que m’a raconté ma grand-mère.
     
    Nous continuons de discuter un petit quart d’heure, jusqu’à ce que Holly s’endorme en fait. D’ailleurs je l’imite quelques minutes après. 

    Signaler un abus
    #245185 //
    Avatar de Amélie
    Amélie
    Membre

    En fait je voulais juste te dire que lorsque j’ai lu le prologue, il y a un truc louche qui m’a sauté aux yeux.

    Tu dis qu’il est minuit moins dix => 23h50

    A mon avis tu parles du jour même de son anniversaire, et pas de l’heure exacte c’est ça?

    Parce qu’après tu dis « dans un peu plus d’un quart d’heure j’aurai dix-huit ans »

    Mais 23h50 + 15 minutes= 00h05… Peut-être vaudrait il mieux dire « dans un peu plus de dix minutes », ou dire qu’il est 23h45 …

    C’est normal ou pas? :) Sinon j’ai bien aimé, c’est le genre de livres que j’aime beaucoup 😀 Biz

    Signaler un abus
    #245216 //
    Avatar de Marie-Elise.
    Marie-Elise.
    Membre

    Coucou Amélie, ton commentaire m’a un peu embrumé l’esprit, je ne comprend pas trop ta première remarque, je donne la date (donc le quinze) et l’heure qu’il est ce qui veut dire qu’elle est née le seize à un peu plus de minuit d’où le « un peu plus d’un quart d’heures en fait.. Mais si c’est étrange je peux peut-être changer. On ne m’avait pas encore fait de remarques à ce sujet tout est bon à prendre 😀 Donc merci ^^’

     

     

    Cool, j’espère que tu aimeras la suite !

    Signaler un abus
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.